Les loueurs de voitures Français sous la loupe.

En France, plusieurs loueurs de voitures sont soupçonnées de faire payer des surcharges à leurs clients, d’après l’Autorité de la concurrence. Qui pour sa part, a ouvert une enquête à ce sujet, et a transmis une notification de griefs mi-Février 2015, à plusieurs grandes enseignes du secteur, dont : Hertz, Avis Budget & Europcar.

Pour l’ensemble de ces loueurs, le sujet est très embarrassant, même si l’affaire remonte à plus de sept ans (Période 2005-2008). Les groups en question, ont su sauvegarder une grande confidentialité à ce propos. Mais la transparence inhérente, à toute opération d’introduction en Bourse a obligé Europcar, qui lançait la sienne la semaine dernière, à souligner dans le document remis à l’Autorité des marchés financiers, au chapitre « facteurs de risques », les reproches de l’Autorité de la concurrence.

Dans le même fichier, le groupe a également indiqué avoir provisionné 45 millions d’euros dans la perspective d’une éventuelle amende que lui infligerait l’Autorité. Pour sa part Hertz France a fait de même : «  En ce qui concerne la collusion alléguée […] pour la mise en oeuvre d’une surcharge dans les gares, nous réfutons toute concertation avec des concurrents. » Sixt, évoqué dans la presse comme membre du cartel, a de son côté démenti «  des informations tout simplement erronées », et dénoncé des «  comportements diffamatoires ».

Il est bon à rappeler que la procédure lancée par la gendarmerie de la concurrence, devrait encore s’étaler sur plusieurs mois. Les loueurs de voitures ne peuvent donc avoir aucune décision finale, avant 2016.

 

Source : www.lesechos.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>